Optimiser Fooocus avec les Presets

Apprenez à utiliser les presets pour adapter Fooocus à vos besoins.

Optimiser Fooocus avec les Presets
Do not index
Do not index
Publish
Publish
Même si Fooocus se veut simple d’utilisation, ses créateurs ont bien compris qu’avec Stable Diffusion, l'efficacité et la personnalisation ne sont pas seulement des avantages, elles sont essentielles.
Les presets, ou configurations prédéfinies, incarnent cet esprit en permettant aux utilisateurs d’adapter l'outil à leurs besoins uniques. Que ce soit pour gagner du temps en évitant de réajuster constamment ses paramètres ou pour switcher facilement entre différentes configurations pour des projets spécifiques, les presets sont la clé d'un workflow fluide et sur mesure.
Que vous soyez un habitué cherchant à optimiser encore davantage votre processus de création ou un nouveau venu désireux de comprendre comment mieux utiliser Fooocus, ce tutoriel est fait pour vous.

Que sont les presets dans Fooocus ?

Les presets Fooocus sont des ensembles de paramètres prédéfinis qui sont utilisés pour configurés Fooocus lorsque vous le lancez.
Ils sont conçus pour vous faire gagner du temps et de l'énergie en vous évitant d'avoir à ajuster manuellement les paramètres chaque fois que vous souhaitez générer une image dans un style particulier. C’est aussi un moyen simple de choisir les paramètres les mieux optimisés pour le type de génération souhaitée ou le modèle choisis.
Concrètement, lorsque vous lancez Fooocus, vous pouvez spécifier un preset qui va définir les paramètres par défaut de vos générations - Ces paramètres peuvent aller des prompts par défauts au modèles et LoRA à utiliser en passant par les dimensions de l’image et le nombre d’inférences utilisées pour une génération.
Fooocus dispose d’une série de presets fournis par défaut avec l’application - et vous pouvez également créer les votres.

Les presets fournis avec Fooocus

Le code source de Fooocus propose 5 presets qui sont directement utilisables une fois qu’il est installé :
  • default : La configuration par défaut, utilisée lorsque vous ne spécifiez pas de preset au lancement.
  • anime : Une configuration optimisée pour la génération d’image de type Anime ou Manga en utilisant le modèle animaPencilXL_v100.
  • sai : La configuration de base recommandée par Stability AI pour utiliser la version de base de SDXL et son Refiner.
  • lcm : Une configuration optimisée pour la génération ultra-rapide avec la technique LCM et le même modèle que les paramètres par défaut, JuggernautXL V8.
Ces options offrent déjà une belle flexibilité à Fooocus et nous donnent une idée du potentiel des presets : génération d’images spécifique, utilisations de modèles ou de techniques particulières,…

Comment utiliser un preset ?

Il y a deux moyens d’utiliser un preset : soit en l’activant au lancement de Fooocus, soit en le choisissant via l’interface avancées.

Choisir un preset au lancement

Pour se faire, il faut ajouter le preset en paramètre de la commande d’exécution Python qui démarre Fooocus : python entry_with_update.py --preset nom_du_preset
Sur Windows, Fooocus vient avec plusieurs raccourcis executables qui permettent d’utiliser les presets existants comme run_anime.bat et run_realistic.bat . Il suffit de double-cliquer dessus pour les executer et démarrer Fooocus avec le preset correspondant. Nous verrons plus loins comment créer de tels raccourcis pour utiliser d’autres presets.
Notez qu’une fois Fooocus lancé, vous pouvez toujours utiliser l’interface de configuration pour changer les paramètres de génération - y compris ceux définis par le preset. Et vous pouvez également changer de preset.

Choisir un preset via l’interface

Depuis sa version 2.3, Fooocus permet également de changer de preset via l’interface.
Pour cela, il suffit d’ouvrir le panneau de configuration en cochant la case Advanced. Vous pouvez alors choisir votre preset en haut de la colonne Settings.
notion image
Lorsque vous choisissez un preset, l’interface charge ses informations et se mets à jour en fonction du nouveau preset choisis. Si nécessaire, Fooocus va également télécharger automatiquement les modèles et LoRAs définis dans le preset.
Attention : tous les paramètres du preset seront appliqués et écraseront les éventuelles modifications et paramètrages manuels que vous aurez fait. Par exemple, les dimensions de l’image.

Création d’un Preset

Les presets sont des fichiers textes au format .json, un format qui permets de structurer l’informations pour qu’elle soit lisible par un programme tout en restant facilement compréhensible pour un être humain. Voyons ensemble comment créer un nouveau preset. Pour la démonstration, nous allons créer un preset optimisé pour utiliser la version ultra-rapide de Juggernaut XL basée sur SDXL-Lightning.
🆘
Format JSON ?
JSON est un format de données consistant en paires de clé/valeur (ou nom/valeur) sous la forme de caractères textuels. Les nom et valeur sont séparés par deux points : et chaque paire est séparée de la suivante par une virgule.
{
	"nom": "valeur",
	"nombre": 5,
	"array": ["un", "deux", "trois"]
}	
les noms et les données de types texte sont encadrées par des “ - les [ ] représente des Arrays et les { } des Objets eux-même composer de paires de clé/valeur
→ Pour en savoir plus : JSON pour les débutants

1. Copier le default.json

Pour commencer la création du preset, rendez-vous dans le repertoire d’installation de Fooocus et ouvrez le repertoire /presets. Là, dupliquer le fichier default.json en lui donnant le nom du preset que vous souhaitez créer, par exemple j-lightning.json.
 
notion image
En copiant le fichier du preset par défaut, nous avons un modèle que nous allons adapter pour créer notre propre configuration.

2. Modifier et adapter le preset

Ouvrez maintenant le fichier avec votre éditeur de texte (clic-droit →modifier). Son contenu s’affiche avec un ensemble de paramètres que vous pouvez personnaliser selon vos préférences.
Ne vous laissez pas impressionné par le nombre de paramètres et leurs noms qui peuvent sembler incompréhensible - c’est plus simple à comprendre qu’il n’y parait et vous n’avez pas nécessairement besoin de tout connaitre ou comprendre pour créer votre preset.
Voyons ensemble les principaux paramètre et la valeur à leur donner pour notre preset Lightning :
default_model
C’est le nom complet du fichier du modèle qui sera utilisé. Nous allons donc utiliser le modèle juggernautXL_v9Rdphoto2Lightning.safetensors
default_refiner et default_refiner_switch
Ce sont des paramètres pour l’utilisation d’un second modèle comme refiner. Nous ne les utiilsons pas et vous pouvez donc laisser les valeur par défaut (None et 0.5)
default_lora
Permet de définir jusqu’à 5 LoRAs à utiliser. Nous n’allons pas en utiliser, remplacez simplement le premier par None.
default_cfg_scale
Définis la valeur du paramètre CFG scale. Pour Juggernaut-Lightning, il est conseillé d’utiliser une valeur assez basse de 6 au moins - Nous utiliserons 2.0.
default_sample_sharpness
Laissez la valeur par défaut (2.0)
default_sampler
C’est le sampler qui sera utilisé pour la génération. Pour le modèle choisis, c’est dpmpp_sde_gpu qui est recommandé.
karras
C’est le scheduler qui sera utilisé avec le sampler. Pour le modèle choisis, c’est karras qui est reccomandé.
default_performance
Même si nous utilisons un modèle ultra-rapide, le mode de performance reste Speed.
default_prompt et default_prompt_negative
Indiquez ici les prompt et prompt négatif qui seront pré-remplis au lancement - ou laisser les vides.
default_styles
Permet de sélectionner automatiquement un ou plusieurs Styles - laissons le avec les valeurs par défauts pour commencer. Mais n’hésitez pas à les changer selon vos préfèrence.
default_aspect_ratio
Définis les dimensions d’image sélectionnées pas défaut comme les 1024*1024.
checkpoint_downloads
Cette option permet de spécifier une URL que Fooocus va utiliser pour télécharger le modèle si il ne le trouve pas dans le repertoire /models/checkpoints. Si vous avez télécharger le modèle manuellement, vous pouvez le supprimer. Sinon, modifier le avec le nom complet du fichier du modèle dans la partie avant le “:” et l’adresse https://civitai.com/api/download/models/357609 comme valeur.
Supprimez le reste des paramètres, en veillant à bien conserver le “}” en fin de fichier.
Enregistrer vos modifications et, voilà, votre preset est prêt à être utilisé.
Voir les fichier texte complet
{
	"default_model": "juggernautXL_v9Rdphoto2Lightning.safetensors",
	"default_refiner": "None",
	"default_refiner_switch": 0.5,
	"default_loras": [
		[
			"None",
			0.1
		],
		[
			"None",
			1.0
			],
		[
			"None",
			1.0
			],
		[
			"None",
			1.0
			],
		[
			"None",
			1.0
			]
		],
	"default_cfg_scale": 2.0,
	"default_sample_sharpness": 2.0,
	"default_sampler": "dpmpp_sde_gpu",
	"default_scheduler": "karras",
	"default_performance": "Speed",
	"default_prompt": "",
	"default_prompt_negative": "",
	"default_styles": [
		"Fooocus V2",
		"Fooocus Enhance",
		"Fooocus Sharp"
	],
	"default_aspect_ratio": "1024*1024",
	"checkpoint_downloads": {
		"juggernautXL_v9Rdphoto2Lightning.safetensors": "https://civitai.com/api/download/models/357609"
		}
	}
Télécharger :

3. Utiliser le preset

Une fois le fichier créer et enregistrer dans le répertoire /presets, il sera disponible dans l’interface de selection de preset.
Vous pouvez également l’utiliser et l’appliquer au lancement de Fooocus comme les autres preset :
Sur Mac ou sous Linux, Fooocus se lance en ligne de commande et il faut simplement ajouter le nom du preset en paramètre comme ceci : python entry_with_update.py --preset j-lightning (il ne faut donc pas reprendre l’extension .json, seulement le nom).
Sur Windows, le mieux est de créer un fichier de raccourcis .bat pour lancer Fooocus avec votre preset :
  1. Dupliquez le fichier run_anime.bat et renommez-le (par exemple, run_j-lightning.bat)
  1. Ouvrez le fichier avec votre éditeur de textes (clic-droit →modifier).
  1. Remplacez “anime” par le nom de du preset.
notion image
  1. Enregistrez le fichier.
  1. Exécutez le fichier (double-clic) pour lancer Fooocus avec le preset.
🪲
Bug et Gestion des Erreurs
Malgré la simplicité du processus, des erreurs peuvent survenir, surtout si un chemin de fichier est incorrect ou si un paramètre n'est pas formaté correctement. Voici comment les identifier et les corriger :
  • Si Fooocus ne charge pas vos presets comme prévu, vérifiez la fenêtre de commande pour toute mention d'erreur qui expliquerait ce qui se passe.
  • Une erreur courante est liée à la syntaxe du fichier de configuration, comme une virgule manquante ou superflue. Ouvrez le fichier, repérez la ligne indiquée par l'erreur, et apportez la correction nécessaire.
  • Vous pouvez également utilisateur un validateur JSON pour vérifier que votre fichier est correctement formaté.
En suivant ces étapes, nous avons non seulement créé un preset pour utiliser SDXL-Lightning, mais vous avez également appris comment modifier et améliorer votre configuration à volonté. Les presets ne sont pas seulement un gain de temps; ils sont le reflet de votre manière unique de travailler dans Fooocus.

🎁 Presets à télécharger

Voici une série de presets utiles que vous pouvez télécharger :
  • DreamShaperXL_Turbo es un modèle Turbo plutôt apprécie qui donnent de bon résultat en 1024x1024

Profitez de toute la puissance de SDXL sans rien installer et depuis n'importe quel ordinateur.

Stable Diffusion sur le Cloud

Créer avec Diffus

Ecris par